levées de fonds

Bilan levée de fonds startup juillet 2014

Après le bilan de juin et notre mode d’emploi levée de fonds, nous voilà de retour pour une analyse de ce qui s’est passé en France en juillet en matière de levée de fonds startup.

Je rappelle brièvement les « règles » d’établissement de cette petite analyse : sont répertoriées les levées supérieures à 100k€ ayant fait l’objet d’une communication dans les média spécialisés. Sont exclues les startups biotech et les levées correspondant davantage à du capital développement qu’à du venture. Les levées sont classées notamment par maturité ou stade d’avancement de la start-up selon la typologie suivante :

  • Amorçage : produit en phase de développement, jusqu’au début de sa commercialisation – Lettre A dans le tableau
  • Capital risque : début de commercialisation jusqu’à 1 M€ de CA environ – Lettre R dans le tableau
  • Capital risque-développement : CA compris entre 1 et 3 M€ – Lettres R-D dans le tableau

Le Tableau

Nous avons donc listé ce mois, 24 opérations pour un montant total de levées de plus de 22 M€. C’est un peu moins qu’en juin 33 levées pour 32 M€. J’avais imaginé que nombre de levées de Business Angels défiscalisant n’ayant pas été annoncées en juin le seraient en juillet mais en fait il est probable que la plupart de ces levées seront finalement annoncées en septembre. juillet et août n’étant pas des « bons » mois pour communiquer efficacement. On peut donc s’attendre à une rentrée chargée en matière de levée de fonds startup.

Liste levée de fonds juillet 2014 - gd

Les sources sont ici : Gymlib (exclu), CineGV (exclu), Markelys, Optiflows, Sowefund, 5M ventures, Numvision, Rool’in, Shortways, TopDrive, Travelercar, Zoomici, Genes’ink, Wattmobile, Iceberg Marketplace, 3DDUO, Percentil, Red Luxury, Tesalys, Aqylon, Balinea, Oh Bibi, Fruitrouge, Stereograph.

Les exclus Frenchfunding

Alors oui, nous avons deux exclusivités Frenchfunding : la levée de fonds de Cinegv qui est distributeur de films dématérialisé par borne placées dans les lieux publics. Le fondateur Benoît Chereau m’a gentiment averti de sa levée de fonds se rendant compte que désormais le bilan mensuel Frenchfunding faisait référence en matière de communication (oui je m’autorise deux à trois traits d’ironie par post suite à une prescription de mon docteur seo).

Nous avons aussi Gymlib, qui révolutionne l’accès aux salles de sport et fitness, l’info venant pour le coup directement de Frenchfunding qui parait-il ne serait pas étranger à l’opération ;-).

Faits marquants, mise en abyme et esprit d’escalier

Info remarquable hors tableau des levées : il s’agit de la levée de fonds de Sunrise startup européenne co-fondée par un français et qui avait fait un premier tour en seed en 2013 avec deux VC’s américains. Il y a donc des VC’s américains capables d’investir en seed dans une startup française. Tempérons notre enthousiasme, il me semble que ce premier tour en 2013 comportait de « prestigieux » BA qui avaient sans doute permis la réalisation de ce tour de table assez exceptionnel. Il demeure donc qu’une approche directe des fonds américains pour une startup française en seeding me semble toujours un exercice très compliqué avec extrêmement peu de chances d’aboutir.

Autre chose en ce mois de festival, une figure de style dans l’info des levées de fonds : deux levées de fonds ont été réalisées par des sociétés dont l’objectif est de réaliser des levées de fonds, une mise en abyme de la levée de fonds en off du festival d’Avignon en quelque sorte. Alors il s’agit de 5M Ventures qui se présente comme un fonds de media for equity et Sowefund, nouvelle plafeforme de crowdfunding qui se distingue en proposant uniquement des projets en co-investissement avec des professionnels de l’investissement (Business Angels affiliés à France Angels ou Fonds d’investissemement) et qui ouvre ses opérations aux tout petits investisseurs avec des ticket mini pouvant aller jusqu’à 200€ !

Une dernière référence littéraire avant de passer aux sèches analyses chiffrées : normalement l’esprit d’escalier selon Diderot c’est quand on manque de répartie et qu’on trouve ce qu’il eut fallu dire une fois qu’on est dans l’escalier. A l’écrit généralement on est à l’abri de ce genre de phénomène et bien pas moi ! je me rends compte que j’ai laissé passé quelque chose de remarquable dans le bilan de juin : Kuwait Investment Authority a participé au tour de table de bedycasa. Je ne connais pas le montant ni les détails, mais imaginez que les petro-(ou gazo)monarchies se mettent à investir dans les startups françaises : je sais pas vous, mais moi je commencerai à comprendre pourquoi on les embête pas trop avec les droits de l’homme. Là, peut-être bien que je dépasse la dose prescrite par le doc, désolé. Bon j’ai rien dit, on passe aux charts.

Les charts

leveé de fonds juillet 2014 type d'investisseur

Par rapport à juin, la répartition des levées entre les investisseurs et les tickets moyens sont stables. La nouveauté c’est une levée de fonds réalisée par un industriel : Fullcharger dans la startup Wattmobile qui propose des stations de véhicules électriques en libre service dans les gares. Alors est-ce encore une startup lorsque l’actionnaire majoritaire est industriel, est-ce une levée de fonds ou un début de rachat ?

Les questions sont ouvertes mais je pense que nous allons observer dans les mois suivants d’autres levées réalisées par des industriels en direct dans des entreprises innovantes.

levée de fonds juillet 2014 - maturité et typologie investisseurOn note une augmentation de l’amorçage qui représente 63% des opérations (par rapport à 52% à juin) avec un ticket moyen d’amorçage de 600 k€. Les BA sont toujours impliqués (seuls ou avec des fonds) majoritairement dans les opérations d’amorçage (73% juillet rapp.el 88% en juin). Les opérations en « risque » sont réalisées en majorité (6 opérations sur 7) par les fonds ce qui est normal à priori mais ce qui n’était pas le cas le mois dernier où 4 opérations sur 12 en risque avaient été réalisées par des BA seuls.

levee de fonds juillet 2014 - operations par secteur et modele client
On constate ce mois une belle répartition des opérations dans différents secteurs (le mois dernier il y avait une réelle concentration dans le soft et les services web avec plus de 60% des levées).

Le podium est constitué ce mois-ci par les services web, le e-commerce et mobilité/cleantech. Le e-commerce occupe une bonne place avec 5 opérations qui donnent quelques indices sur les tendances prochaines : une solution de e-commerce de service (gymlib), une solution de type marketplace (zoomici), une marketplace dérivée du C2C (percentil), un concept innovant d’édition et distribution de montres déléguée pour les grandes marques (red luxury) et enfin un opérateur de vente privée original (fruit rouge).
Pour ce qui concerne les modèles client, le B2B fléchit un peu avec 50% des opérations et l’économie collaborative maintient sa petite place avec 2 opérations sur 24.

Podium des investisseurs actifs

podium juilletNous mettrons à l’honneur 2 réseaux de BA et un fonds qui se distinguent par leur activité :

Newfund avec deux opérations annoncées ce mois et qui a réalisé plus d’une trentaine d’opérations depuis 2009 à tout stade de maturité et dans des secteurs très variés. Investessor avec 3 opérations ce mois, un des réseaux de BA très puissant et un des plus actifs et enfin Business Angels des grandes écoles, nouvelle association qui devient apparemment active.

Break

4 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Après le bilan de juin et notre mode d’emploi levée de fonds, nous voilà de retour pour une analyse de ce qui s’est passé en France en juillet en matière de levée de fonds startup. Je rappelle brièvement les « règles » d’établissement de cette petite analyse : sont répertoriées les levées supérieures à 100k€ ayant fait l’objet d’une …  […]

  2. […] Après le bilan de juin et notre mode d’emploi levée de fonds, nous voilà de retour pour une analyse de ce qui s’est passé en France en juillet en matière de levée de fonds startup.  […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>